Accueil > > Rubrique Prises de position d’Enjeux e-médias >

>>Robinson cruauté... Appel au boycott !

11 avril 2013

Dans un article Sophie Jehel, codirectrice du Conseil scientifique de notre association, réagit aux événements dramatiques qui ont endeuillé le tournage de Koh Lanta. Après une forte critique des émissions de téléréalité... elle nous propose d’appeler au boycott de ces émissions. La corégulation par les chaînes elles-mêmes étant inefficace et la régulation par le CSA marquant ces limites, il s’agit d’une autre forme d’action citoyenne à mettre en œuvre.

Les jeux de téléréalité distraient le public français depuis une dizaine d’années, en mettant en scène des participants prêts à tout pour gagner le buzz et la cagnotte. Pour les obtenir, les conditions sont dures : il faut –selon les émissions- renoncer à son intimité, confesser ses petites haines, dévoiler ses faiblesses, s’exposer au ridicule, ou mettre en jeu sa survie. Koh Lanta, adaptation de Survivor, est organisé par une société de production, ALP, qui aurait été condamnée en dix ans « à plus de trente reprises pour non respect des conditions de travail », pour avoir fait travailler les participants plus de 16 h par jour, 7 jours sur 7, sans repos compensateur, selon l’avocat de la famille du jeune homme décédé (Le Point, 31 mars 2013, Arrêt sur images, RTL).

L’accident survenu le 22 mars dernier n’est pas le premier du genre. Depuis 10 ans, malgré les clauses de confidentialité drastiques dont s’entourent les sociétés de production, les dégâts collatéraux jonchent les arènes télévisuelles. Tentatives de suicide, suicides, ruptures avec la famille, menaces, blessures, le participant en situation de survie reste exposé à toutes les fragilités humaines. Sans remonter très loin, en février dernier, Splash qui mettait en maillot de bain des people en mal de télévision en échange d’un plongeon jusqu’à 10 mètres de haut a déclenché subluxation, douleurs au dos, claquement au niveau du sinus et de nombreux abandons… Le coach lui-même était inquiet et aurait accusé la chaîne de mettre les participants en danger de « mort » (L’Alsace, 14 février 2013). Il aurait fait des semaines de 80 h avec des entraînements jusqu’à 2 h du matin.

Mais la souffrance fait partie du spectacle ! ...

Lire la suite de l’article...

Lire les propositions formulées auprès du CSA par les associations éducatives.

Voir également le communiqué de presse des associations éducatives sur la téléréalité... prise dans le cadre d’un travail mené par le CSA.

Lire aussi l’article de Sophie Jehel... Télé réalité, télé méfaits...



Retour en Haut

Accueil - Contact - Mentions légales

Site développé sous SPIP 2.1.19
RSS RSS 2.0