Accueil > > Rubrique Régulation des médias >

>>Régulation des médias, est ce encore possible ?

18 avril 2015

Sophie Jehel responsable du conseil scientifique du Collectif Enjeux e-médias, argumente face aux positions corporatistes prises par les journalistes, suite aux décisions du CSA, à propos du traitement de l’information pendant les attentas de janvier 2015. Elle souligne l’enjeu et la nécessité de la création d’une instance de co-régulation avec la présence de la société civile.

Les 36 décisions que le CSA a prononcées en février contre les chaînes et les radios pour des manquements à leurs obligations déontologiques dans la couverture des attentats de janvier 2015 ont suscité une levée de bouclier de la part des journalistes. Au risque de paraître corporatistes, les journalistes se sont dans leur grande majorité insurgés contre cette intrusion dans un domaine qui, selon eux, doit rester réservé aux professionnels et échapper à tout contrôle administratif. Le Monde a titré « Couverture des attentats : « que fait-on, on met un écran noir » ? », comme si la responsabilité des médias pouvait s’exprimer dans une logique binaire : soit une liberté sans imputabilité, soit la censure, le « bâillon » (SNJ), ou, pourquoi pas, « l’écran noir ».

Lire la suite sur le site Telos.



Retour en Haut

Accueil - Contact - Mentions légales

Site développé sous SPIP 2.1.19
RSS RSS 2.0