Accueil > > Rubrique Prises de position d’Enjeux e-médias >

>>La RSE dans le secteur des médias : le collectif Enjeux e-médias, partie prenante citoyenne

11 mars 2014

Le collectif Enjeux e-médias, en tant qu’ONG citoyenne, a participé à la journée de présentation du livret Responsabilité des entreprises du secteur des médias, qui a lieu le jeudi 6 mars 2014, à la Bibliothèque nationale de France (BNF) et s’est exprimé lors d’une table ronde sur cette question de la RSE et du secteur médias.

Voici l’intervention du Président

"L’invitation à participer à cette table ronde illustre la volonté du forum RSE Médias de mettre en place des « espaces d’écoute, de partage et d’échanges ». Elle trouve un écho positif au sein de notre collectif Enjeux e-médias puisque, dans nos orientations, figure cette volonté d’agir en tant qu’associations impliquées dans l’éducation, sur les questions de régulation et d’usages, en relation directe avec les pouvoirs publics et les entreprises du secteur des médias. Nous soutenons également la prise en compte par les entreprises de leur responsabilité vis à vis des effets sur la société et sur leurs publics et nous souhaitons jouer un rôle actif en tant que partie prenante.

Le collectif Enjeux e-médias, par son action, est au cœur des questions de déontologie de l’information, de protection des données personnelles, de prise en compte des intérêts des jeunes publics, du marketing responsable et de l’éducation aux médias, autant de thématiques inscrites dans le supplément sectoriel médias de la GRI (cf.p8). Ainsi,

  • Le collectif Enjeux e-médias est membre du groupe d’experts sur la protection des mineurs du CSA.

  • Le collectif Enjeux e-médias est membre du groupe de pilotage du programme Internet Sans Crainte, volet français du programme de l’Union européenne Safer Internet.

  • Le collectif Enjeux e-médias est membre co-fondateur de l’APCP (Association de préfiguration d’un Conseil de presse) et de l’ODI (Observatoire déontologique de l’information), interpellant les groupes de presse sur cette question de la déontologie.

  • Le collectif Enjeux e-médias est agréé par le Ministère de l’Education nationale comme partenaire de l’école, notamment sur l’éducation aux médias et est l’interlocuteur des ministères de la Culture et de la Famille.

  • Le collectif Enjeux e-médias a travaillé ces dernières années avec le Défenseur des Droits et la Cnil (droit et vie privée), mais aussi avec des entreprises ou associations d’entreprises comme la Fédération française des télécoms, ex AFOM, (mobile pour les jeunes enfants), le Groupe Vivendi (télévision des bébés ou marketing responsable), les groupes radios (respect dignité humaine et émissions de libre antenne), notamment avec Le Mouv…

    Comme ce livret introductif l’illustre, les enjeux sont importants pour la société civile comme pour les entreprises. Ils sont multiples, soulèvent des questions complexes, précises et globales…

    Le travail est devant nous, en matière de RSE Médias.

    C’est ce « dialogue renouvelé » que, représentant la société civile donc les publics, il nous faut construire, consolider avec les entreprises responsables… L’analyse que nous faisons est la suivante. La régulation portée par les pouvoirs publics, est de plus en plus déléguée aux entreprises, c’est ce qu’on appelle l’auto-régulation. Des travaux de chercheurs et la réalité de ces postures montrent que les démarches d’autorégulation ne peuvent renforcer la confiance du public si les ONG, parties prenantes de la RSE, ne sont que des observateurs de cette auto-régulation. Pour la crédibilité de ces démarches elles doivent être associées à leur évaluation et à leur amélioration en fonction de l’intérêt du public … Cette association ne peut servir toutefois d’alibi ou de capture des ONGs, ce qui est le cas si elles ne sont pas associées aux démarches en amont du processus de décisions. Il ne s’agit pas pour les associations d’être le bras armé sur le terrain sans prendre part aussi aux décisions qui les impliquent, sans se départir de leurs missions bien entendu. C’est ce que nous appelons la co-régulation bien comprise, où les partenaires publics, privés et associatifs dialoguent de plein pied, de manière « constructive et étayée ».

    C’est pourquoi, dans la dynamique de votre initiative, nous faisons la proposition au Forum Médias RSE d’entamer ou de poursuivre un travail approfondi sous forme d’ateliers de réflexion et d’échanges sur 5 des axes que vous avez retenus.

  • Sur le marketing responsable : la question de la publicité dans les espaces pour enfants, des jeux d’argent et de hasard, au moment où le rapport de l’observatoire mis en place pointe les effets sur les publics fragiles…

  • Sur l’accompagnement des parents, pour aller vers un changement d’échelle, par la diffusion large, de contenus d’éducation aux médias…

  • Sur la protection de l’enfance par rapport à l’offre de téléréalité, aux contenus violents, à l’image des jeunes renvoyée par les médias…

  • Le rétablissement de la confiance du public dans les médias d’information par la création d’un Conseil de presse, à l’échelle du secteur… La valorisation de l’action des médiateurs dans les médias…

    Nous souhaiterions également travailler avec vous sur la définition des indicateurs de suivi (impact quantitatif des actions, usages citoyens promus par rapport aux usages consuméristes, etc.)

    C’est donc dans cette démarche participative, dans des lieux multi-acteurs identifiés, que nous souhaitons inscrire les suites de l’édition de cet outil…

Pour le collectif Enjeux e-médias Christian Gautellier Président

Voir le site de l’ORSE (Observatoire de la RSE) et télécharger le livret



Retour en Haut

Accueil - Contact - Mentions légales

Site développé sous SPIP 2.1.19
RSS RSS 2.0